Le chant du vin

IMG_1108

Quitter le monde, partir à l’intérieur, descendre dans le cœur du château, dans les caves qui ont presque dix siècles d’existence, descendre dans le silence tranquille du long sommeil du vin, les bruits extérieurs disparaissent, l’odeur de la terre apparaît doucement, approcher la citerne, le cœur du cœur, le plus ancien, le plus minéral où se déploie le son cristallin de la source, de l’eau vive qui chante dans cette acoustique si particulière. Plus aucun son extérieur, seule la chanson de l’eau et cette amplitude musicale unique, le temps du cristal est venu.

Qui n’a jamais éprouvé une surprise totale en entendant chanter un verre à vin, en découvrant la vibration envoutante du banal objet quotidien dont on ne soupçonnait pas la puissance et la pureté. La marche commence donc par le chant du vin et du verre confondus, moment de simple poésie enfantine qui nous rappelle simplement la permanence de l’émerveillement, de la joie de la surprise et des premières fois.

Les verres musicaux existent depuis le 14e siècle et ont même été érigés en instrument, le verrillon, qui a fait les joies musicales de générations par sa vibration mélodieuse et la douce mélancolie de sa sonorité. L’apparition du cristal au 17e relancera le succès du verre musical, porté par Richard Puckeridge, virtuose de l’instrument et Benjamin Franklin en inventera la version définitive sous la forme de l’harmonica de verre. Depuis le verre musical reste dans la sphère des curiosités musicales et des fins de soirées arrosées. Seule la bimbeloterie newAge rend hommage aujourd’hui à cet ancêtre de la vibration, ainsi que quelques musiciens de rue.

Verrillon

Illustration par Franchino Gafori représentant le verrillon dans Theorica musicae, Milan, 1492

glassesOld

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Texte Patrick Laforet

Le Bâton des Lisières

Ambiance vinicole et chic pour cette Partie de Campagne bourguignonne. Un fond de vrai châtaignier autour du quel s’enroule beaucoup de métal, d’argent, de marrons terreux, un bâton tout droit sorti de la terre ancestrale du vin, un tire-bouchon minimaliste et un peu de plastique coloré pour ne pas rester trop sérieux. La plus grande partie du métal est issue de bouteilles traditionnelles et poinçonnée à la main, les lettrages sont réalisés à partir de pochoirs anciens.

IMG_1627

IMG_1628

IMG_1629

IMG_1630

IMG_1632

IMG_1633

IMG_1635

En marche dans les climats

Le samedi 11 et le dimanche 12 juin deux groupes de marcheurs ont sillonné les routes et chemins pour relier Chassagne-Montrachet à Chagny. Une Partie de Campagne à l’épreuve des Climats. Qu’ils soient collectionneurs, artistes ou amateurs, les marcheurs se sont égayés entre les parcelles de vigne par les chemins de traverse à la découverte de ces lieux aux noms évocateurs.

Samedi 11 juin– pour commander les photos de ce jour

Eric Larrayadieu -Photographe

Tel: + 33(0) 611 621 938

www.ericlarrayadieu.com

Dimanche 12 juin