Michéa Jacobi est né en 1955, à Arles dans le quartier de Trinquetaille. Instituteur, il vit et travaille à Marseille.

De Neil Armstrong (astronaute) à Giovanni Zarbula (cadrannier) en passant par Empédocle et bien d’autres marcheurs qui ont laissé leur empreinte dans l’histoire grande ou petite, Michéa Jacobi nous convie à mettre nos pas dans ceux de ces philosophes, mystiques, poètes, archipoète et gens de peu. On croise Woody Guthrie, le pape Grégoire XVI, un marcheur pur, un saint ahuri et un torero à pied. Chaque page raconte, dans de courts textes fluides, les vies peu ordinaires d’humains pour qui la marche a été sinon un émerveillement au moins une victoire de « l’aplomb ».

Neil Armstrong – photo NASA

« Tout homme qui marche est porteur d’un secret », confie l’auteur. Il cherche dans la relation des motivations de ces « Walking Class Heroes » à percer leur secret, dans ce petit livre passionnant.

Classés par ordre alphabétique, ces 26 marcheurs invétérés aux parcours singuliers ont en commun une passion particulière : pendant la majeure partie de leur existence, ils éprouvèrent un goût irrépressible pour la pratique de la marche :

Armstrong Neil, astronaute (né en 1930), Basho, haïkiste et pèlerin (1644 – 1694), Coryat Thomas, pedestrissime Odcombien (1576 – 1617), David-Néel, Alexandra, tibétophile (1868 – 1969), Empédocle, marcheur triomphal (490  – 435 av. J.-C.), Faber Gotthilf Theodor von, piéton à Saint Pétersbourg (1766 – 1847), Guthrie Woodrow Wilson dit Woody, compositeur itinérant (1912 – 1967), Hearne Samuel, explorateur obstiné et ethnographe de circonstance (1745 – 1792), Ibn Battûta, Abou Abd Allah Muhammad dit, (1304 – 1369), Jean de Dieu, marcheur de l’angoisse à la sainteté (1495 – 1550), Korzeniowski Robert, marcheur pur (né en 1968), Lasteyrie Charles-Philibert de, comte, agronome et éducateur (1759 – 1849), Muston Alexis, dit le grand faucheux (1810 – 1888), Noël Magali, Magali Noëlle Guiffray dite, Muovi lo (né en 1932), Orrorin tugenensis, lointain camarade (entre 6,9 à 7,2 millions d’années), Poulmann, Pierre-Joseph, assassin (guillotiné en 1844), Querno Camille, Archipoète (1470 – 1528), Romero Francisco, torero à pied (vers 1700 – 1763), Saba, Umberto Poli dit, poète triestin (1883 – 1957), Torres Villarroel Diego de, Gran Piscator de Salamanca (1694 – 1770), Ulay, Uwe Laysiepen dit, marcheur nuptial (né en 1943), Vidrequin Roméo, sapeur (1920 – 1999), Walking Stewart, John Stewart dit, philosophe autodidacte (1749 – 1822), XVI Grégoire, pape anti-siège (1765 – 1846), Yun Li Ching, comme un pigeon (1736 ou 1677 – 1933), Zarbula, Giovanni Francesco, cadrannier (actif dans les Alpes du Sud entre 1833 et 1881)

Un petit ouvrage réédité, publié une première fois, en 2012, aux éditions La Bibliothèque, ce recueil était épuisé. Pour cette nouvelle édition chez Le Tripode, l’auteur a révisé l’ensemble et augmenté le recueil de cinq dessins inédits.

Alexandra David-Neel au retour de Lhassa, 1928

Woody Guthrie

 

Michéa Jacobi – Walking class heroes – éd. Le Tripode – 10€

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s